rss

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites
1 038 Lecture(s)
27 Avr
Élus et responsables scolaires réunis pour préparer la réforme des rythmes scolaires.

 Mardi, une réunion de travail réunissant les directrices des trois écoles, publiques et privée, des professeurs des écoles, des représentants des associations de parents d’élèves ainsi que M. Lefort, inspecteur de l’Éducation nationale, était organisée à la mairie, afin de préparer la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires.

Cette réunion était animée par Thierry Douais, adjoint aux finances et au personnel, accompagné de Bernard Josselin, 1 er adjoint et de Jean-Luc Bize, directeur des services. Le cadre réglementaire de la réforme ainsi que la délibération votée le 5 mars dernier par le conseil municipal instituant la semaine de 4 jours et demi d’école pour la rentrée prochaine a été rappelée. Si cette délibération ne s’impose pas à l’école privée, l’objectif de la réunion est d’échanger sur les modalités pratiques de mise en oeuvre de cette réforme qui va impacter la vie des élèves et des familles ainsi que l’organisation du travail des professeurs et du personnel périscolaire.

Les échanges, très fructueux, ont tourné autour des futurs horaires des deux écoles, du temps d’activité périscolaire qui sera organisé par la commune et de l’activité pédagogique complémentaire de la responsabilité des professeurs des écoles. L’inspecteur de l’Éducation national a souligné l’avance de la commune de Ploubalay qui met déjà en place des activités, dans le cadre de la garderie et l’avantage pour la commune d’avoir des équipements sportifs, culturels et d’accueil des enfants regroupés sur un même site, facilitant la mise en oeuvre d’activités périscolaires.

La concertation organisée par la municipalité devrait se poursuivre en mai, par la réunion des conseils des écoles. L’objectif est qu’une information précise sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires particulièrement en ce qui concerne les horaires des écoles soit délivrée aux familles fin mai. Les associations seront également contactées afin de les associer sur la base du volontariat dans la mise en oeuvre d’activités périscolaires qui devront être arrêtées au plus tard fin juin.

Source Ouest-france.

0 Réponse 1 038 Lecture(s)

Laisser une Réponse: